Salaire MBA

Écrit par les experts Ooreka

Le retour sur investissement est-il réel après un MBA ?

Quel salaire espérer après un MBA ?

Établir le salaire moyen d'un diplômé MBA n'est pas chose facile car tout dépend du pays dans lequel le diplômé travaille, mais aussi de son secteur d'activité et de l'employeur lui-même.

Le salaire après une formation MBA dépend de la réputation du MBA et de l'établissement dans lequel il est entrepris.

La plupart des écoles annoncent fièrement la progression salariale à espérer à l'issue de la formation. En France, elle est de l'ordre de 20 à 30 %.

Salaire MBA

La France reste en retard par rapport aux États-Unis : en France, un diplômé de MBA gagne en moyenne 61 000 € brut par an contre 76 000 € pour les jeunes diplômés américains, mais il faut prendre en compte les charges patronales et les avantages sociaux français (assurance chômage, retraite, santé), qui expliquent la différence.

Une augmentation supplémentaire allant de 10 à 25 % est également à prévoir les 3 années qui suivent la formation MBA.


Bon à savoir : La gourmandise de certains diplômés sortis tout droit d'écoles prestigieuses a rebuté quelques employeurs. Conséquence : la crise aidant, de grosses entreprises ont préféré embaucher des diplômés issus d'écoles plus modestes.

Salaire après un MBA : que change la crise financière ?

En période de crise, le MBA apparaît comme la solution pour redonner un coup de pouce à sa carrière. Le nombre d'étudiants n'a jamais été aussi haut ; parallèlement, les opportunités se font plus rares et de nombreux candidats n'ont pas la carrière attendue.

Les salaires des diplômés n'ont cessé d'augmenter depuis que les MBA se sont multipliés. Cependant, depuis 2008, début de la crise, les salaires stagnent.

Les MBA les plus courants enregistrent une baisse des salaires de près de 10 %.

En revanche, certains MBA recherchés par les entreprises ne connaissent pas la crise. C'est le cas des MBA spécialisés Finances ou Haute Technologie.

Le salaire dépend-il du pays ?

Même si les États-Unis devancent la France en terme de salaire des diplômés MBA, l'Europe devance les États-Unis :

  • En Europe, les plus forts salaires avoisinent 100 000 dollars.
  • En Amérique du Nord ils atteignent tout juste 91 500 dollars.

Les entreprises indiennes tout comme celles de Chine ont augmenté les salaires offerts aux diplômés MBA de près de 50 % en 2008.

Entre la Chine (56 000 dollars) et l'Inde (38 000 dollars), la différence peu à peu s'amoindrit, tandis que dans le reste du monde, suite à la crise financière, la hausse des salaires s'est quelque peu enrayée.

Certes les salaires énoncés ici sont souvent majorés de Bonus pouvant atteindre 26 000 dollars aux États-Unis comme en Europe. Bien qu'étant en baisse, les Bonus servis dans le milieu financier sont supérieurs à ceux des autres domaines.

Les autres bénéfices du MBA

Au-delà du salaire, on oublie souvent de parler des autres bénéfices des MBA, à savoir :

  • La meilleure intégration des diplômés dans les entreprises internationales. Le MBA est un diplôme créé par les professionnels pour les professionnels : il est donc très recherché.
  • L'obtention de postes à responsabilités et valorisants dans les grandes entreprises.
  • La possibilité d'ouvrir sa carrière à l'international.

Tous ces bénéfices jouent sur la qualité du travail fourni par les lauréats du MBA une fois en entreprise. Indirectement et moins rapidement, cette qualité de travail a un impact direct sur la rémunération des diplômés MBA.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !