Financement MBA

À jour en Janvier 2018

Écrit par les experts Ooreka

Un MBA est un investissement aussi bien personnel que financier.

Le prix d'un MBA est élevé, voire très élevé si on prend en compte son coût complet. Il faut le financer.

Tout sur l’usage du chèque en France

Options de financement d'un MBA

Pour financer un MBA, plusieurs options s'offrent aux candidats :

Financer son MBA avec un Congé Individuel de Formation (CIF)

Que vous soyez en CDI ou en CDD vous pouvez bénéficier du CIF

Le Congé Individuel de Formation (CIF) est inscrit au Code du travail. Il doit être demandé par l'employé et permet de suivre, en l'occurrence, un MBA tout en gardant son emploi.

La formation suivie peut avoir, ou non, un lien avec le poste occupé. Le CIF permet de suivre une formation partiellement ou totalement pendant les heures de travail.

Qui accorde le CIF ?

Toute demande de CIF inclut l'intervention d'un comité paritaire qui décidera du maintien ou non de la rémunération pendant le CIF.

La décision est basée sur une liste d'actions établie par le comité lui-même. Le salaire n'est pas forcément maintenu. C'est pourquoi il convient de bien se renseigner au préalable.

Comment faire sa demande de CIF ?

La demande de CIF peut être déposée si la formation choisie répond à des critères bien précis tels que :

  • les moyens pédagogiques ;
  • le programme ;
  • les objectifs ;
  • le suivi ;
  • les résultats ;

Bon à savoir : la formation peut inclure un stage en entreprise, un emploi du temps non continu (cela peut être une semaine par mois par exemple), du temps consacré au travail personnel en lien avec la formation.

CIF pour les CDD

Pour prétendre à un Congé Individuel de Formation, il faut justifier de 24 mois de travail au cours des cinq dernières années dont 4 mois en CDD (consécutifs ou pas) durant les douze derniers mois.

Un bordereau individuel d'accès à la formation (BIAF) est remis par l'employeur ou Pôle emploi sous réserve de percevoir l'allocation de retour à l'emploi. Ce bordereau fait état du nombre d'heures de droit à la formation acquise pendant le contrat de travail.

Si la formation peut bénéficier d'une prise en charge, une rémunération sera versée après avoir été calculée en fonction de l'ancienneté du candidat.

En règle générale, la formation se déroule en dehors des dates d'un contrat de travail à durée déterminée. Mais un salarié en CDD a la possibilité de demander à l'employeur de suivre une formation durant son contrat de travail.

Le Compte Personnel d'Activité (CPA)

Le Compte Personnel d'Activité (CPA) réunit l'ensemble des droits sociaux permettant de faire évoluer la carrière de chacun. Il est ouvert dès qu'une personne débute sa vie professionnelle, et ses droits restent valables jusqu'à la fermeture du compte. Chaque bénéficiaire conserve ses droits quels que soient ses changements d'emploi ou de statut.

Le CPA intègre plusieurs dispositifs : le Compte Personnel de Formation (CPF), le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P) et le Compte Engagement Citoyen (CEC - pour les personnes engagées dans des activités bénévoles ou volontaires). Il organise la conversion des droits selon les modalités prévues par chacun de ces comptes.

Comment faire sa demande de formation ?

Vous devez rechercher les MBA finançables avec les droits que vous avez acquis sur votre Compte Personnel d'Activité. Une fois votre formation sélectionnée, vous pouvez faire la demande de formation depuis votre espace personnel sur le site moncompteactivite.gouv.fr. Vous devez ensuite remplir votre dossier de demande.

Bon à savoir : vous avez la possibilité de vous faire accompagner dans cette démarche par un conseiller en évolution professionnelle (CEP). Selon votre situation professionnelle, vous pouvez vous adresser à Pôle emploi, l'APEC, Cap emploi, ou encore au Fongecif ou à l'OPACIF.

Financement du MBA avec le Plan de Formation

La loi sur le plan de formation de novembre 2009 a permis d'en modifier l'organisation. Le plan de formation sert à valider des acquis, à établir des bilans de compétences. Ce plan touche également la sécurité, le reclassement.

Qui décide du plan de formation de l'entreprise ? À quoi sert-il ?

C'est l'entreprise qui décide des actions à mettre en œuvre afin de former et/ou spécialiser son personnel. Dans le cas d'un licenciement, la loi permet de profiter également du plan de formation.

Chaque année, des actions d'adaptation permettent aux salariés de profiter de formation comme le MBA pour pouvoir être maintenus à leur poste ou évoluer au sein de l'entreprise. Le but est la mise à jour des acquis. Durant ces actions, le salaire est versé intégralement.

Bon à savoir : bien qu'un employé s'expose à un licenciement s'il refuse le plan de formation, il lui est toutefois permis de s'opposer à une formation en dehors de son temps de travail. Il peut refuser une validation des acquis de l'expérience (VAE). De même, le refus du bilan de compétences n'est pas non plus un motif de licenciement.

À qui s'adresser ?

Si un plan de formation vous intéresse, consultez au préalable :

  • les délégués du personnel ;
  • le Comité d'Entreprise.

Ensuite, sollicitez un entretien auprès de votre employeur.

Comment préparer le dossier ?

Le dossier d'une candidature à un plan de formation doit être complet, les arguments du candidat affûtés, et le projet ne doit pas laisser de place au hasard.

Le candidat doit avoir de la motivation, le désir de s'améliorer et la volonté d'apporter un plus pour la société qui l'emploie. Une demande bien menée doit comporter des termes parfaitement choisis et adaptés.

L'autofinancement du MBA

S'adresser aux banques

Avec un apport ou non, il est possible de contracter un prêt auprès d'une banque. Cette dernière proposera soit un prêt étudiant que le candidat commencera à rembourser à la fin de sa formation, soit un prêt personnel. Comme pour tout crédit, la demande est soumise aux conditions de la banque qui décide seule d'accepter ou de refuser.

Un MBA permet une augmentation de salaire comprise entre 20 et 30 %, un argument de poids lors de la négociation avec la banque.

Pensez aux bourses

Beaucoup d'organismes proposent des bourses d'études. Ces bourses peuvent être sollicitées dans le cadre d'un MBA. Les candidats peuvent se renseigner auprès :

  • des fondations ;
  • des conseils généraux ;
  • des conseils régionaux ;
  • des chambres de commerce ;
  • des ambassades ;
  • du Rotary Club.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !