Financement MBA

Sommaire

Un MBA est un investissement aussi bien personnel que financier. Le prix d'un MBA est élevé, voire très élevé si on prend en compte son coût complet. Il faut le financer.

Prix MBA

Article

Lire l'article Ooreka
Tout sur l’usage du chèque en France

Options de financement d'un MBA

Pour financer un MBA, plusieurs options s'offrent aux candidats :

  • le projet de transition professionnelle (qui remplace le congé individuel de formation depuis le 1er janvier 2019) ;
  • le compte personnel d'activité (CPA), via notamment le compte personnel de formation (CPF) ;
  • le plan de développement des compétences (qui remplace le plan de formation depuis le 1er janvier 2019) ;
  • l'autofinancement.

Financer son MBA avec un projet de transition professionnelle

Que vous soyez en CDI ou en CDD, vous pouvez bénéficier du projet de transition professionnelle (PTP). Le PTP consiste en une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation. Il permet aux salariés qui souhaitent changer de profession de bénéficier du financement de formations certifiantes.

Le projet de transition professionnelle doit être demandé par l'employé et permet de suivre, en l'occurrence, un MBA tout en gardant son emploi.

La formation suivie peut avoir, ou non, un lien avec le poste occupé. Le PTP permet de suivre une formation partiellement ou totalement pendant les heures de travail.

Qui accorde le projet de transition professionnelle (ex-CIF) ?

Toute demande de projet de transition professionnelle inclut l'intervention d'un comité paritaire qui décidera du maintien ou non de la rémunération pendant le projet.

La décision est basée sur une liste d'actions établie par le comité lui-même. Le salaire n'est pas forcément maintenu. C'est pourquoi il convient de bien se renseigner au préalable.

Comment faire sa demande de projet de transition professionnelle ?

La demande de projet de transition professionnelle peut être déposée si la formation choisie répond à des critères bien précis tels que :

  • les moyens pédagogiques ;
  • le programme ;
  • les objectifs ;
  • le suivi ;
  • les résultats ;

Le dispositif du CPF de transition professionnelle permet au salarié de prendre un congé spécifique lorsque la formation est suivie totalement ou partiellement sur le temps de travail.

Si le projet du salarié est accepté par la commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR), désormais appelée association Transitions Pro (ATpro), le salarié a droit à une rémunération équivalente à 100 % du salaire moyen de référence si celui-ci ne dépasse passe pas 2 fois le SMIC. Au-delà, la rémunération versée au salarié est égale à 90 % du salaire moyen de référence pour la 1re année ou les 1 200 premières heures de formation et 60 % par la suite, sans pouvoir être inférieure à 2 SMIC.

L’employeur doit verser la rémunération au salarié et payer les cotisations sociales correspondantes. Il se fait rembourser par la suite par la CPIR.

Projet de transition professionnelle pour les CDD

Pour prétendre à un projet de transition professionnelle, il faut justifier de 24 mois de travail au cours des cinq dernières années dont 4 mois en CDD (consécutifs ou pas) durant les douze derniers mois.

Si la formation peut bénéficier d'une prise en charge, une rémunération sera versée après avoir été calculée en fonction de l'ancienneté du candidat.

En règle générale, la formation se déroule en dehors des dates d'un contrat de travail à durée déterminée. Mais un salarié en CDD a la possibilité de demander à l'employeur de suivre une formation durant son contrat de travail.

Projet de transition professionnelle pour les intérimaires et intermittents du spectacle

Depuis le 1er janvier 2020, le décret n° 2019-1549 du 30 décembre 2019 précise les règles de fonctionnement du CPF de transition professionnelle pour les salariés intérimaires et les intermittents du spectacle.

Pour prétendre à un projet de transition professionnelle, le salarié intérimaire doit justifier de :

  • 1 600 heures d’intérim travaillées sur une période de référence de 18 mois ;
  • dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire au sein de laquelle il dépose sa demande de congé de transition professionnelle.

Pour prétendre à un projet de transition professionnelle, l'intermittent du spectacle doit :

  • avoir accompli 220 jours de travail ou cachets répartis sur les 2 à 5 dernières années ;
  • remplir une condition d’ancienneté spécifique qui diffère selon que l’intermittent est un technicien du spectacle enregistré, un technicien du spectacle vivant ou un artiste.

Le compte personnel d'activité (CPA)

Le compte personnel d'activité (CPA) réunit l'ensemble des droits sociaux permettant de faire évoluer la carrière de chacun. Il est ouvert dès qu'une personne débute sa vie professionnelle, et ses droits restent valables jusqu'à la fermeture du compte. Chaque bénéficiaire conserve ses droits quels que soient ses changements d'emploi ou de statut.

Le CPA intègre plusieurs dispositifs : le compte personnel de formation (CPF), le compte professionnel de prévention (C2P) et le compte engagement citoyen (CEC – pour les personnes engagées dans des activités bénévoles ou volontaires). Il organise la conversion des droits selon les modalités prévues par chacun de ces comptes.

Comment faire sa demande de formation ?

Vous devez rechercher les MBA finançables avec les droits que vous avez acquis sur votre compte personnel d'activité. Une fois votre formation sélectionnée, vous pouvez faire la demande de formation depuis votre espace personnel sur le site moncompteactivite.gouv.fr. Vous devez ensuite remplir votre dossier de demande.

Financement du MBA avec le plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences (ex-plan de formation) sert à valider des acquis, à établir des bilans de compétences. Ce plan touche également la sécurité, le reclassement.

Qui décide du plan de développement des compétences de l'entreprise ? À quoi sert-il ?

C'est l'entreprise qui décide des actions à mettre en œuvre afin de former et/ou spécialiser son personnel. Dans le cas d'un licenciement, la loi permet de profiter également du plan de développement des compétences.

Chaque année, des actions d'adaptation permettent aux salariés de profiter de formation comme le MBA pour pouvoir être maintenus à leur poste ou évoluer au sein de l'entreprise. Le but est la mise à jour des acquis. Durant ces actions, le salaire est versé intégralement.

À qui s'adresser ?

Si un plan de développement des compétences vous intéresse, consultez au préalable :

  • les délégués du personnel ;
  • le comité d'entreprise.

Ensuite, sollicitez un entretien auprès de votre employeur.

Comment préparer le dossier ?

Le dossier d'une candidature à un plan de développement des compétences doit être complet, les arguments du candidat affûtés, et le projet ne doit pas laisser de place au hasard.

Le candidat doit avoir de la motivation, le désir de s'améliorer et la volonté d'apporter un plus pour la société qui l'emploie. Une demande bien menée doit comporter des termes parfaitement choisis et adaptés.

L'autofinancement du MBA

S'adresser aux banques

Avec un apport ou non, il est possible de contracter un prêt auprès d'une banque. Cette dernière proposera soit un prêt étudiant que le candidat commencera à rembourser à la fin de sa formation, soit un prêt personnel. Comme pour tout crédit, la demande est soumise aux conditions de la banque qui décide seule d'accepter ou de refuser.

Un MBA permet une augmentation de salaire comprise entre 20 et 30 %, un argument de poids lors de la négociation avec la banque.

Pensez aux bourses

Beaucoup d'organismes proposent des bourses d'études. Ces bourses peuvent être sollicitées dans le cadre d'un MBA. Les candidats peuvent se renseigner auprès :

  • des fondations ;
  • des conseils généraux ;
  • des conseils régionaux ;
  • des chambres de commerce ;
  • des ambassades ;
  • du Rotary Club.
MBA

MBA : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les choix et les modalités
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Financer

Sommaire

Combien coûte un MBA ?

Prix d'un MBA

Solutions de financement

Financer son MBA

Ces pros peuvent vous aider