Sommaire

Une quinzaine d'écoles de management en France proposent un MBA Gestion/Audit. Une formation de pointe, réservée à des diplômés de niveau bac + 3 minimum et/ou à des cadres d'entreprise, visant à en faire des experts du secteur.

MBA Gestion/Audit : définition et généralités

Les MBA Gestion/Audit visent à former des experts financiers aux différents domaines des fonction audit et contrôle de gestion. D'une durée de 12 à 24 mois, ces formations de haut niveau, proposées par des écoles de management, abordent les fondamentaux de la comptabilité, de l'audit et du contrôle de gestion.

L'objectif est de permettre à leurs diplômés de pouvoir rapidement prendre des responsabilités importantes dans les métiers de contrôle de gestion, d’audit et de conseil, dans les cabinets d’expertise comptable et les directions administratives et financières.

Lire l'article Ooreka

Conditions d'admission au MBA Gestion/Audit

Public visé

Ce type de MBA s'adresse à un panel de publics assez vaste, ayant pour point commun un niveau avancé en comptabilité générale et analytique :

  • titulaires de tout diplôme bac + 3 ou bac + 4 (français ou équivalent) ayant pour objectif de se spécialiser en audit et contrôle de gestion ;
  • diplômés d’une école de commerce ou d’une formation universitaire spécialisée en gestion, ou titulaires d'un MSTCF, d’un DCG ou d'un DSCG ;
  • titulaires d’un bac + 5 souhaitant acquérir une double compétence dans le domaine de la gestion comptable et financière ;
  • professionnels souhaitant se réorienter et évoluer en audit, contrôle de gestion ou dynamiser leur parcours professionnel ;
  • profils ingénieurs dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Processus de sélection

Celui-ci se compose de l'étude du dossier (cohérence du profil, projet professionnel, CV, lettre de motivation, notes) et d'un entretien de sélection (niveau général, projet professionnel, culture générale et motivation).

MBA Gestion/Audit : contenu des programmes

Les programmes du MBA Gestion/Audit recouvrent plusieurs aspects.

Le cœur de métier implique la maîtrise de différents sujets :

  • Techniques d’audit et de gestion : Audit comptable, Audit bancaire, Audit financier, Audit interne et cartographie des risques, Contrôle de gestion industriel, Évolution du contrôle de gestion,  Management des systèmes d’information, Reporting stratégique...
  • Techniques comptables : Comptabilité des sociétés, Consolidation des groupes, Comptabilité internationale, Normes comptables internationales, Techniques de consolidation...
  • Techniques financières et fiscales : Contrôle budgétaire, Analyse financière, Fiscalité des entreprises, Reporting financier, Simulation de gestion, Investissement et création de valeur, Fiscalité, Gestion des risques...
  • Outils et techniques : Applications informatiques pour financiers, Management de projet, Atelier d’insertion professionnelle et CV, LV1 (Business English/TOEIC, Crossknowledge – e-learning).
  • Électifs : CV en anglais, Création et reprise d'entreprise, LV2 : espagnol, allemand, italien (sous réserve de 12 participants),  GoFluent (e-learning).
  • Option Audit et Conseil : Fusions et acquisitions, Comptabilité approfondie et spéciale, Fiscalité internationale...
  • Option Contrôle de gestion :  Audit juridique, Audit et risque de fraude, Audit et Risque Système d’Information, Audit Risques bancaires...
Lire l'article Ooreka

Les étudiants suivent aussi des séminaires communs, plus transversaux (variables en fonction des écoles) :

  • Business Game ;
  • Méthodologie de recherche (mémoire de fin d’études) ;
  • Actualités économiques et des affaires ;
  • Séminaire de confiance en soi et de prise de parole en public ;
  • Informatique de gestion ;
  • Management des équipes ;
  • Théories financières pour managers ;
  • Entrepreneuriat ;
  • Géopolitique ;
  • Théories des organisations ;
  • Management stratégique ;
  • Marketing & Communication ;
  • Management des équipes ;
  • Macroéconomie et Économie monétaire ;
  • Droit des affaires et des sociétés...
Lire l'article Ooreka

Financement du MBA Gestion/Audit

Le coût de la formation est très variable en fonction des écoles, il s'échelonne entre 10 000 et 20 000 € en moyenne.  La plupart du temps, l'effort de formation sera supporté, en tout ou partie, par l'entreprise, comme un investissement pour faire évoluer à la hausse les compétences de ses hauts potentiels.

Comme les autres dispositifs de formation continue, le MBA pourra alors être pris en charge par les organismes financeurs (Caisse des dépôts, Transitions Pro, etc.) via le compte personnel de formation, dans le cadre du contrat de professionnalisation, du plan de développement des compétences (ex-plan de formation), du projet de transition professionnelle ou CPF de transition (ex-congé individuel de formation), etc. Il pourra aussi être accordé, sur tout ou partie de ses modules, via la VAE (validation des acquis de l'expérience).

MBA Gestion/Audit : et après ?

Après un MBA Gestion/Audit, les débouchés sont nombreux comme :

  • contrôleur de gestion
  • auditeur interne ;
  • auditeur externe ;
  • auditeur comptable et financier ;
  • commissaire aux comptes ;
  • assistant chef de mission audit ;
  • auditeur des risques ;
  • directeur comptable et financier ;
  • conseiller financier ;
  • consultant audit ;
  • gestionnaire back-office ;
  • manager de Business Unit ou PME.
Lire l'article Ooreka
MBA

MBA : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les choix et les modalités
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Choisir son MBA

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider